Les points clefs du projet tram

Quel est le tracé du tram ?

Le Tram sera prolongé de la douane de Moëllesulaz jusqu’au cœur d’Annemasse, en passant par Gaillard et Ambilly.

Son tracé côté français s’étendra sur 3,3 km pour 7 stations, soit, en moyenne, 480 m entre chaque station.

Son tracé a été étudié pour desservir les zones les plus denses de l’agglomération et nombre de sites clés tels que la place Jean Deffaugt (commerces et croisement avec le Bus  à Haut Niveau de Service TANGO), la place de l’Etoile et le lycée des Glières à Annemasse, la Croix d’Ambilly ainsi que Libération et Millet à Gaillard.

Les travaux seront organisés en 2 phases :

  • une première phase de 2017 à 2019 de la douane de Moëllesulaz jusqu’au Parc Montessuit à Annemasse ;
  • une seconde phase, à partir de 2020 pour terminer le tracé jusqu’au lycée des Glières.

Le tracé du Tram Annemasse Genève

Télécharger le détail du tracé

Les points clefs du projet tram

Quel est le temps de parcours ? Et la fréquence ?

De la frontière à son terminus, le parcours se fera en 11 minutes 30 secondes environ (alors que la ligne 1 met près du double actuellement à l’heure de pointe entre Dusonchet et Moëllesulaz). A la mise en service, il est prévu 1 tram toutes les 8 minutes, offrant 237 places dont 66 assises.

Le Tram circule sur un parcours qui lui est réservé. Sa vitesse moyenne sera de 17,3 km/h, soit un mode de transport plus rapide que la voiture aux heures de pointe.

 

Les points clefs du projet tram

Le tram sera-t-il accessible ?

Le Tram ainsi que tous ses arrêts seront accessibles aux personnes à mobilité réduite. Le projet Tram s’insère en effet dans la loi sur l’accessibilité.

Accessibilité

Les points clefs du projet tram

Quelles sont les dates de travaux et de mise en service ?

Les travaux débuteront le 30 janvier 2017 et s’achèveront en 2019 pour la phase 1. La mise en service du tram sera alors effective en novembre 2019 de Moëllesulaz jusqu’au Parc Montessuit.

Les travaux de la phase 2 (Parc Montessuit > Lycée des Glières) débuteront en 2020 pour s’achever deux ans plus tard. Le tram poursuivra alors sa route jusqu’au lycée des Glières dès 2022. 

Les points clefs du projet tram

Quels sont les services voyageurs prévus ?

Chaque arrêt de tram sera équipé d’une borne d’information voyageurs (BIV) qui affichera en temps réel le temps d’attente du prochain tram ainsi que la correspondance avec le bus.

Les points clefs du projet tram

Pourquoi le tram ne va pas à la gare ?

Le tracé du Tram a été pensé en fonction de la densité de population et des besoins en termes de desserte.

En effet, la concentration de la population est aujourd’hui d’avantage tournée vers le centre d’Annemasse et le quartier du Perrier ; non plus vers la gare comme cela était le cas auparavant.

Avec le futur Léman Express (CEVA) et les lignes de bus déjà en service, la desserte en transports en commun de la gare d’Annemasse sera suffisante.

L’arrêt de tramway Place Deffaugt est situé à 500 mètres de la gare (6 minutes à pieds) et profite des connexions de plusieurs lignes de bus, dont le BHNS, qui mènent à la gare. Il est donc aisé de se rendre à la gare après être descendu du Tram.

Les points clefs du projet tram

Pourquoi le projet a-t-il pris autant de retard ?

Des retards dans les votations des financements côté suisse ont fait prendre du retard au projet Tram. Les financements sont maintenant assurés et permettent de mettre en oeuvre ce projet transfrontalier.

Les points clefs du projet tram

Pourquoi prolonger le tramway genevois plutôt que de réaliser un bus en site propre ?

Tous les retours d’expériences en France montrent qu’il est difficile pour les voyageurs d’accepter un changement de moyen de transport (passer du BHNS au tramway par exemple) pour se rendre de son domicile à son travail. Le choix a donc été fait de supprimer le changement de transport à Moëllesulaz pour rendre les transports en commun encore plus attractifs et pertinents face à la voiture. 

Les points clefs du projet tram

Quel sera le prix d’un ticket ?

Dans le cadre de la mise en place du Léman Express (CEVA), l’ensemble des opérateurs de transports (Région Auvergne-Rhône-Alpes, CFF, Canton de Genève, etc..) travaille sur une refonte complète des zones tarifaires, les tarifs précis seront donc connus après 2017.